Événement

Solstice

Retour
Solstice

Dates tournées

05 juin 2018
Grand Théâtre
Luxembourg / Luxembourg
20 mars 2018
Maison de la Culture
Amiens / France
13 mars 2018
Espace Jean Legendre
Compiègne / France
22 février 2018
(et 23 février)
Théâtre des Arts
Rouen / France
02 février 2018
(et 3 février)
Grand Théâtre
Aix en Provence / France
27 janvier 2018
Palais des Festivals
Cannes / France
19 janvier 2018
Le Corum
Montpellier / France
16 janvier 2018
Zinga Zanga
Béziers / France
11 janvier 2018
L'Olympia
Arcachon / France
06 décembre 2017
Théâtre des Sablons
Neuilly sur Seine / France

Création à Chaillot en septembre 2017 avec 14 danseurs et un musicien (plus d'informations sur les interprètes ici).
Mise en scène et chorégraphie Blanca Li
Musique Tao Gutierrez
Scénographie, dramaturgie Pierre Attrait
Vidéo Charles Carcopino
Lumières Cathy Olive
Costumes Laurent Mercier

Production Chaillot - Théâtre National de la Danse

« SOLSTICE » joue avec les éléments, le temps, la matière, le mouvement et la lumière. La nature s’y révèle fantastique et belle, angoissante et lumineuse. Blanca Li propose au public un voyage fascinant et sensible dans un univers en mouvement pour dire la beauté du monde, sa force, son énergie et sa fragilité. Les danseurs sont autant de guides pour le spectateur dans cet univers abstrait où le réel et l’illusion se confondent...

Avec les danseurs :

Yacnoy Abreu Alfonso
Peter Agardi
Rémi Bénard
Jonathan Ber
Iris Florentiny
Julien Gaillac
Joseph Gebrael
Yann Hervé
Aurore Indaburu
Alexandra Jézouin
Pauline Journé
Margalida Riera Roig
Gaël Rougegrez
Yui Sugano
Victor Virnot

Assistantes à la chorégraphie :
Glyslein Lefever
Déborah Torres

Percussions, chant :
Bachir Sanogo

Partout, dans les métropoles, au coeur des océans, dans les espaces sauvages ou domestiqués par l’humanité, la nature change et nous interpelle. Les relations ambiguës et complexes que nous entretenons avec notre environnement ont été le point de départ de cette création. Entre inquiétude et émerveillement, amour et violence, préservation et destruction, comment assurer le développement de nos civilisations sans épuiser notre planète ?

Pour Blanca Li, « SOLSTICE » surgit d’un besoin d’aborder par le langage de la danse des questions fondamentales avec lesquelles nous vivons au quotidien. La nature et les éléments sont des entités vivantes, actives, fragiles et précieuses. Blanca Li nous en offre une vision personnelle, habitée, à la fois poétique et esthétique. « SOLSTICE » est une pièce lumineuse pour magnifier l’homme et les éléments naturels, questionner notre Terre, exalter son chant mais aussi sa fragilité.